• Julie

Tisser des liens d'amour, ma vie de couturière mais pas que… #1

Les derniers événements m'amènent  ici.

Comme beaucoup d'entre nous, je ressens le besoin d'écrire, surement pour me libérer.

Mais aussi pour prendre conscience et partager.

C'est rigolo, mais tout est calme dans la maison, pas de panique, pas de peur. Juste le silence, les rires, l'amour, et Nova le petit chaton de notre cœur.

On est ensemble, c'est l'essentiel.

Je remarque que le matériel devient superflu, ma seule envie est de parler aux gens que j'aime, me concentrer sur mes projets et passer du temps avec Pierre et Nova chat.

Lâcher prise, se connecter à soi-même et vivre le moment présent.

Alors je remercie. Je remercie les oiseaux de chanter, je remercie d'être en bonne santé, je remercie le soleil de réchauffer ma peau, je remercie d'être en vie.

L'ouverture d'esprit et les prises de conscience de ces derniers mois font qu'aujourd'hui, dans une période de confinement et de remise en question de notre monde, j'arrive à vibrer d'amour, à donner et à recevoir.

J'aime cette façon de vivre.

Profitons-en pour créer, se libérer, peindre, écrire, chanter, danser.... profitons-en pour vivre, aimer, s'aimer, se câliner...



Mon rendez-vous bien-être ces derniers jours ?

La séance de méditation de Lili Barbery, tous les jours à 18h.

Cette nana, elle tombe du ciel.

Merci merci merci !

C'est grâce à son livre, la réconciliation, que j'ai découvert le Kundalini yoga.

C'est cette pratique et ainsi, ma découverte de la méditation qui m'a permis de sortir d'une période très difficile de ma vie.

Lili propose une séance de médiation avec des exercices de respiration et une méditation chantée, ce que j'adore faire. Je ne chante que très rarement, sauf en méditation. Chanter des mantras procure un tel bien être, c'est une dose d'énergie pure.

Un bonheur que je chéris chaque jours.

Je vous invite à suivre son direct sur instagram (à partir de 18h).

Merci Lili !



Ces derniers mois on été intense point de vue retouche couture :

* Finitions de la caravane couture ambulante

* Début du métier de mes rêves avec les premières semaines de marchés.


J'ai eu la chance de rencontrer Grégory, des Dernières Nouvelles d'Alsace pour un très bel article dont je suis super fière.

Il a vraiment utilisé les bons mots, exactement de la façon dont je ressens les choses.


Cette routine me plaît énormément et j'aime venir à votre rencontre. J'ai hâte de pouvoir ressortir la caravane et continuer à vous donner du bonheur autant que je peux.

Cette période de confinement me permet de travailler sur d'autres projets qui me tiennent à cœur : les cours de broderie, l'ajout de certains marchés et les ateliers de broderie méditative.

Parce que la broderie, c'est la vie.


J'ai pris le temps, en début de semaine, de retravailler les tarifs de mes retouches. Oui parce que j'ai le don de demander beaucoup moins, de peur de perdre des clients, ou tout simplement parce que la rencontre avec le client va trop vite, je panique et je demande un tarif de base alors que le travail vaut beaucoup plus.

J'ai donc maintenant à mon sens un prix juste pour le client et pour moi.

PETITE FIERTÉ


J'ai récemment découvert la nouvelle collection de patrons de couture d'Apoline Patterns. Cette capsule mariage est vraiment canon, tant pour la mariée que pour les invités.

J'ai surtout adoré La jupe paloma et la blouse Lola, que je pense faire pour l'un des premiers mariages de cette année. Je vais essayer de trouver un joli tissu texturé noir pour la jupe et un joli crêpe noir avec une belle dentelle pour la blouse.



J'ai découvert la série Downton abbey, et j'adore ! On y suit la vie d'une famille et leurs domestiques dans une demeure anglaise à partir de 1912. J'en dit pas plus....


J'ai bien envie de partager régulièrement des petites chroniques de ma vie de couturière, mais pas que !


Prenez soin de vous & votre famille.

Namaste


Juju

Il était temps julie