• Julie

Tisser des liens d'amour, ma vie de couturière mais pas que… #4

Aujourd'hui j'ai envie de poser certains mots.

Aujourd'hui j'ai envie d'exprimer la beauté.

La beauté que nous avons tous en nous.


Les deux dernières semaines ont été riches en émotions.

J'ai eu l'occasion de rencontrer bon nombre d'entre vous afin de vous fabriquer des masques, ou réceptionner des dons.

Vous êtes des amours.

Je me rends compte qu'en plein milieu de cette pandémie, où nous sommes au final tous égaux quel que soit notre statut social, notre âge, notre style de vie, nos cœurs se dévoilent.

Je vis une des expériences les plus riches que j'ai pu vivre.

Mes histoires, vos histoires, vos chemins de vie que je découvre petit à petit.

C'est ce contact que j'aime, cette façon de communiquer & c'est pour ça que j'aime tant le métier de couturière.

Coudre & recoudre, tisser & réparer.

La couture d'un masque ce n'est pas qu'un service.

La couture d'un masque c'est se préoccuper d'une personne, la protéger comme on le peux, c'est dissiper rien qu'une infime partie de ses peurs, c'est échanger sur son passé, c'est raconter ses projets, c'est se tenir au courant, c'est donner de son temps, se dire à bientôt, donner ses mots, donner son sourire, donner son merci & tisser des liens.

On a tous besoin de ces liens.

Et surtout de ces liens d'amour que nous tissons depuis le début de ce confinement.

Ce lien d'amour a tellement changé en l'espace de quelques semaines.

La vie est différente.

Mon regard sur Monsieur est différent, mon regard sur ma famille & mes amis également.

Je chéris ce que j'ai.

Et je me chéris moi, la femme, la couturière, la réparatrice.

Cette dernière année a été difficile à vivre & il a fallu réparer. 

Merci "l'amnésie traumatique".

Ce confinement m'a permis de tisser des liens avec moi-même & de pardonner.

J'ai réussi à pardonner parce que la où je suis maintenant résulte de ce qui s'est passé.

Je ne serai pas ici, je serai sans doute encore assistante pédago, je n'aurai pas ces prises de conscience.

Devrai-je dire "merci" que ce soit arrivé ?

Quand je vous vois chaque jour me remercier à votre tour, me donner votre gentillesse, votre entraide, vos petits gestes.

Oui, merci la vie.

Tout arrive pour une raison, à nous d'en tirer le meilleur.

Je donne ce que je peux, mais vous me rendez encore plus !

Ne rien attendre en retour, lâcher prise & vivre le moment présent.


Nb: toutes les précautions sont prises lors de nos rencontres afin de tous se préserver & se revoir très vite !


Avec tout mon amour,

Sa Ta Na Ma

Juju

Il était temps julie